• Sève

Et si marcher, même un peu, permettait d'aller mieux!

Cette petite phrase cache des secrets insoupçonnés.





Qu’est-ce que la marche ?

La marche est un sport complet, qui repose sur un mécanisme à double balancier composé des jambes et des bras.

Pour marcher, il faut effectuer le cycle suivant : se mettre en position debout et basculer le corps en avant, ce qui provoque un mouvement de chute, rattrapé par la projection d’une jambe vers l’avant.

Le bassin est alors soumis naturellement à une rotation car ce mouvement se fait en appui sur la jambe opposée.

C’est pour contrecarrer cette rotation que les bras effectuent un mouvement inverse à celui des jambes, permettant au bassin de conserver le même axe, et donc de marcher droit.

Puis, pour rattraper le mouvement de chute tant que dure la marche, la jambe arrière est à son tour projetée en avant en utilisant son énergie potentielle, pendant que les bras effectuent le mouvement inverse, également en utilisant leur énergie potentielle.

Le cycle recommence et la marche ne s’arrête que par un redressement du corps.


L’homme est fait pour vivre debout

La sédentarité nous coupe de nos sensations. Lorsque nous sommes assis, le buste, partie la plus lourde du corps repose sur l’ensemble sacrum-coccyx-hanches. Cette position est anti-physiologique. C’est pourquoi, il est recommandé de marcher 5 min toutes les 30 min, de s’auto-masser et de s’étirer. Ainsi nous évitons les tensions et contractures dans le dos et la nuque, la mauvaise circulation du sang dans le bassin et les jambes.

Pour lutter contre le stress

Le besoin de nature est ancré en nous. Le bain de forêt a des vertus anti-stress, des études japonaises l’ont démontré. Marcher une fois par semaine pendant 1h à l’extérieur de chez soi, si possible dans un parc ou la nature est un excellent anti-dépresseur. Vous aurez ainsi moins d’émotions négatives et de ruminations.


Pour contrôler son poids

Les genoux sont des marqueurs du poids, comme un pèse personne intégré ! Plus vous vous tenez debout, moins vous aurez faim. Et si en plus vous marchez, vous vous éloignez de votre placard à gâteaux, vous stimulez la fabrication de muscle et faites fondre les graisses. Attention cependant aux tendons et articulations, équipez-vous de bonnes chaussures de sport ou de trial et des chaussettes adéquates.

En utilisant des bâtons, cette marche fera fonctionnée en plus le haut du corps.


Vos jambes vous disent merci.

Le pied sert de pompes et active le retour veineux. La marche est donc efficace contre les jambes lourdes, les varices, les crampes et gonflements.

Pour améliorer la digestion

La marche induit un brassage mécanique de l’estomac et augmente la respiration donc les mouvements du diaphragme ; Le micro biote intestinal est ainsi amélioré.


La marche retarde le vieillissement cérébral

Marcher fait appel à de nombreuses facultés dont l’équilibre, la motricité et la proprioception. En extérieur, cette activité stimule l’ouïe et l’odorat. Le corps doit s’adapter au vent, au soleil, à des températures différentes. A chaque saison, la végétation change et le regard s’affine. Marcher sur des terrains différents est aussi bénéfique pour le ressenti. Et de temps en temps, marcher pieds nus permet de redécouvrir des sensations oubliées.

Se mettre en marche c’est aussi un élan, un mouvement vers un but. Et ça c’est le plus important. Se mettre en action.


Les recommandations de l’OMS

Elles ne doivent en rien vous décourager ; Simplement être un indicateur. Et comme tout voyage débute par un premier pas, l’essentiel est de démarrer et de persévérer. Se munir d’un podomètre ou télécharger une application pour savoir combien de pas par jour vous réalisez sans rien changer. Cela donne le point de départ.

< 5000 pas par jour : sédentaire donc risque de dégradation de la santé prématurément

> 7000 pas par jour : consensus sur objectif à atteindre

Sur un carnet de bord, notez ses pas tous les jours. Et regardez les résultats à la semaine pour voir la progression. Car c'est le plus important, de progresser sans culpabilité et de sentir comme ça fait du bien au corps et à l'esprit.

l'objectif est : 150 min / semaine soit environ 3h ou 30 min par jour 5 fois par semaine. Mais il est vraiment à adapter à chaque personne, en fonction du point de départ. C'est un chemin...


Mais fondamentalement, tout cela est une invitation à observer les mouvements de la vie et à harmoniser notre vie. A notre époque où nous sommes entourés de choses artificielles, dans nos villes artificielles, retrouver le lien avec la vraie nature est de plus en plus essentiel !

30 vues0 commentaire